L’artisan auto-entrepreneur peut tout à fait être reconnu garant de l’environnement. Pour obtenir le label RGE, il doit, comme tout professionnel du bâtiment, satisfaire à quelques critères :

  • - justifier de ses compétences dans le domaine choisi,
  • - respecter ses obligations administratives, sociales et légales (y compris du point de vue des assurances),
  • - prouver ses capacités en réalisant au moins deux chantier tous les deux ans dans l’activité pour laquelle il obtient le label RGE,
  • - voir l’un de ses chantiers audité dans les deux ans suivant la demande de labellisation.

Le statut d’auto-entrepreneur n’empêche pas d’être reconnu garant pour l’environnement. Toutefois, il faut savoir que comme tout autre entreprise, l’artisan RGE doit être inscrit au registre des métiers et prendre une assurance « garantie décennale ».

Si vous souhaitez lancer votre activité, des sites tels que Jesuisentrepreneur.fr propose un accompagnement (étude de marché, rédaction d’un business plan, etc.) pour vous aider à bien construire votre projet.

Sources :
https://www.economie.gouv.fr/entreprises/batiment-label-rge
https://microentreprendre.com/micro-entrepreneur-label-rge/

Besoin d'aide ?

Vous avez une question ?
Consultez notre Foire aux questions

Consulter la FAQ

Contactez-nous

Vous n’avez pas trouver de réponse dans notre F.A.Q, contactez-nous

Contactez-nous